Sauter au contenu principal de la page
Logo Handfacts

Chirurgie de la Main

Chirurgie de la main.
Une discipline médicale reine.

Quand la main est un problème

Maladies et Blessures de la Main

L’extrême importance de la main ne nous apparaît souvent que lorsque son fonctionnement est impacté par une maladie ou une blessure. 
Problèmes fréquents de la main: 

Polyarthrite rhumatoïde (Source d'image: gelenk-klinik.de)

Arthrite

Inflammation des articulations

L’arthrite se manifeste sous diverses formes, a de multiples causes et s’accompagne des symptômes typiques d’une inflammation, comme douleurs, gonflements, rougeurs, épanchements, sensation de chaleur excessive et mobilité réduite. Sa forme la plus fréquente est la polyarthrite rhumatoïde auto-immune (rhumatisme).

Arthrose trapézo-métacarpienne (rhizarthrose) (Source d'image: www.schulthess-klinik.ch)

Arthrose

Usure des articulations

L’usure du cartilage d’une articulation, l’arthrose, est la manifestation d’une abrasion. Le cartilage recouvrant l’extrémité de l’articulation concernée est endommagé ou simplement trop usé. L’usure peut être uniquement liée à l’âge ou résulter d’une maladie inflammatoire (arthrite). L’arthrose des articulations interphalangiennes distale et proximale (articulation trapézo-métacarpienne dans le pouce par ex.) est clairement la forme la plus fréquente d’arthrose de l’appareil locomoteur.

Déchirure du ligament (Source d'image: ethianum-klink-heidelberg.de)

Lésions ligamentaires

L’étirement excessif des ligaments, lors d’une chute ou d’une distorsion par exemple, peut induire une élongation, une luxation ou une rupture des ligaments. Une lésion ligamentaire fréquente de la main est la rupture du ligament latéral interne du pouce, aussi nommée «pouce du skieur». Le pouce dévie trop fortement vers l’extérieur et le ligament latéral interne se déchire.

Radiographie d'un poignet après une fracture mal consolidée (Source d'image: www.handchirurgie-hofbeck.de)

Mauvais alignement suite à une fracture

Les fractures osseuses peuvent être à l’origine d’un mauvais alignement. S’agissant de la main et de ses articulations, le problème se situe par ex.  au niveau des os de l’avant-bras – radius et cubitus, des métacarpes et des phalanges.

(Source d'image: www.schulthess-klinik.ch)

Contracture de Dupuytren

Maladie de Dupuytren

Processus pathologique se traduisant par une fibrose rétractile du tissu compris entre la peau et les tendons (téguments, fascias) au niveau de la paume de la main, caractérisé par un épaississement formant des nodules ou des brides sur la zone concernée, suite à la multiplication des cellules de tissus conjonctif. Les doigts les plus souvent atteints sont l’auriculaire, suivi par l’annulaire et le pouce. L’homme est plus souvent touché que la femme

Cette image contient un contenu sensible, que certains pourraient trouver perturbant.

Exostose cartilagineuse multiple (ostéochondrome) (Source d'image: www.exostosen.de)

Exostose

Excroissance osseuse

Constitution anormale de substance osseuse, visible à l’extérieur et pouvant se manifester au niveau de plusieurs os. Les bosses observées peuvent résulter d’un déclencheur externe, une surstimulation par ex., ou être de simples tumeurs osseuses bégnines.

Fracture du poignet (Source d'image: www.klinikum.uni-muenchen.de)

Fracture

Fracture osseuse

Les os peuvent se fracturer à un ou plusieurs endroits, avec ou sans déplacement de fragments osseux. Les fractures de la main, resp. des doigts, comptent parmi les fractures osseuses les plus fréquentes et la fracture du radius distal (fracture du poignet) est celle qui survient le plus souvent chez l’homme.

Kyste synovial du poignet (Source d'image: www.schulthess-klinik.ch)

Ganglion

Kyste synovial

L’enflure bénigne des tissus mous est une sorte de poche remplie de liquide, qui se forme aux dépens d’une articulation ou de la gaine d’un tendon. Ce kyste est l’une des causes les plus fréquentes d’un gonflement, souple ou plus ou moins dur, au niveau de la main et de l’articulation,  parfois communément nommé «ganglion».

Lésions vasculaires

Les vaisseaux sanguins du corps humain comprennent les veines et les artères et servent au transport du sang et des nutriments dans l’organisme. Les vaisseaux sanguins de la main sont extrêmement fins et sont alimentés en sang par les artères du radius et du cubitus. Coupures, piqûres, étirements et écrasements peuvent endommager les vaisseaux et interrompre l’irrigation sanguine.

Inflammation des capsules articulaires

Synovite

Il s’agit d’une inflammation aigüe ou chronique de la couche interne de la capsule articulaire,  nommée muqueuse articulaire. Au niveau de la main, la synovite peut provoquer des douleurs dans les doigts, par ex. du fait de l’hyperextension d’une ou plusieurs articulations, et dans le poignet.

Kyste du scaphoïde (Source d'image: operation-pro.de)

Ganglion intra-osseux

Kyste osseux

Les ganglions sont des kystes bénins. Il s’agit de structures remplies de liquide gélatineux se formant la plupart du temps sur l’extérieur de l’os. Un ganglion intra-osseux est un ganglion se situant à l’intérieur de l’os, par ex. dans les os du carpe – scaphoïde ou semi-lunaire, ou des doigts.  

Tunnel carpien (Source d'image: www.schulthess-klinik.ch)

Syndrome du tunnel carpien

Carpal-Tunnel-Syndrom CTS

Les fourmillements permanents de la main indiquent que le nerf médian, qui est responsable de la sensibilité du pouce, de l’index, du majeur et de la moitié de l’annulaire, manque de place. Cela peut induire un trouble d’irrigation du nerf et donc une limitation de la fonction des doigts. Cette pathologie est fréquente chez les personnes âgées.

Enchondrome (Source d'image: www.handerkrankungen.de)

Tumeur osseuse

Enchondrome, Ostéochondrome, Ostéosarcome

Il s’agit d’une enflure de l’os, une tumeur, de forme bénigne ou maligne. Alors que les tumeurs osseuses primitives trouvent leur origine dans les os, les tumeurs osseuses secondaires sont les tumeurs filles (métastases) d’autres tumeurs malignes. La plus fréquemment observée au niveau de la main est l’enchondrome, une tumeur bénigne qui affecte le plus souvent les phalanges ou l’un des cinq métacarpiens.

Kyste osseux

Lésion pseudo-tumorale bénigne

Il s’agit de modifications osseuses bénignes. Elles se manifestent sous forme de cavité gorgée de liquide et peuvent être à logette simple (juvénile) ou à logettes multiples (anévrismal). Elles sont identifiables à la radiographie par la présence de zones plus claires. Au niveau de la main, elles se situent par ex. dans les os du carpe – scaphoïde ou semi-lunaire, ou des doigts.

Nervus ulnaris (Source d'image: www.schulthess-klinik.ch)

Syndrome du tunnel cubital

Neuropathie ulnaire

Il s’agit d’une compression/d’un blocage du nerf au niveau du coude: le nerf du coude passe par le tunnel cubital (sulcus ulnaris) et longe une saillie osseuse à l’intérieur du coude, nommée familièrement le «petit juif». Non protégé, il est exposé aux blessures. Quand le nerf du coude est coincé ou qu’il est comprimé, on parle de syndrome du tunnel cubital ou syndrome «Sulcus ulnaris».

Syndrome de la loge de Guyon

Neuropathie compressive du nerf

Lésion du nerf sur le côté du poignet, côté auriculaire (ulnaire). Elle s’accompagne de troubles de la sensibilité et d’une paralysie des muscles de la main et des doigts. La cause est un rétrécissement entre deux os du carpe qui génère une pression sur le nerf du coude. Ce syndrome de compression du nerf est rare et induit des douleurs similaires à celles du syndrome du tunnel cubital.

Nécrose du semi-lunaire

«Mort» du semi-lunaire

Trouble de l’irrigation sanguine du semi-lunaire, qui provoque la mort de l’os. Le semi-lunaire (lunatum) est l’un des huit os du carpe et forme, avec l’os scaphoïde, l’articulation du carpe avec le radius de l’avant-bras.

Contracture cicatricielle

Contraction des tissus

Elle survient quand le tissu cicatriciel se rétracte, perd de son élasticité, et donc qu’il se contracte, durcit et engendre une perte de mobilité. Les contractures cicatricielles sont fréquentes après les inflammations, lésions cutanées et blessures des tissus mous, ou encore les brûlures. La face interne de la main ou des doigts est particulièrement sujette aux problèmes de cicatrisation.

Lésion nerveuse

Les nerfs sont des conducteurs ramifiés qui se composent de fibres nerveuses.Une lésion nerveuse perturbe ou bloque la transmission des stimuli moteurs et sensoriels. Les causes peuvent être une élongation, un écrasement, une déchirure ou un arrachement partiel ou complet.

Arthrose post-traumatique

Usure de l’articulation liée à une blessure

Les arthroses post-traumatiques peuvent survenir suite à des blessures osseuses ou aux tendons, la raison de l’usure de l’articulation étant dans l’accident qui l’a précédé.

(Source d'image: www.orthobullets.com)

Syndrome du pronator teres

Syndrome de compression nerveuse

Elle touche une partie du nerf médian (nervus medianus). Celui-ci compresse fortement le muscle rond pronateur (fléchisseur) situé sur la face antérieure de l’avant-bras. Du fait de son mouvement rotatif, le muscle peut se retrouver comme ligaturé par le nerf. On citera en outre, entre autres causes, un claquage musculaire, un hématome ou une importante charge physique unilatérale de longue de durée.

Pseudarthrose

Fausse articulation, resp. apparition d’une pseudo-articulation après une fracture osseuse, suite à laquelle l’os cassé ne guérit pas, ce qui entraîne la formation de tissu mou entre les extrémités osseuses et empêche ainsi l’os de se reconstituer.

(Source d'image: ©Alila Medical Media ∣ Shutterstock.com)

Rhumatisme

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie articulaire chronique dans laquelle la membrane intérieure des articulations, des disques synoviaux et des bourses séreuses est inflammée. Elle touche l’ensemble du corps et présente, selon les cas, une évolution très individuelle. Elle débute souvent au niveau des mains et des doigts par des douleurs, des gonflements et une perte de mobilité des articulations.

Tendinite

Tendovaginite

Les tendons sont un tissu conjonctif et font partie des muscles. L’inflammation douloureuse d’un tendon et de sa gaine synoviale s’accompagne de douleurs, de gonflements et de chaleur excessive, lors desquels on ressent parfois un frottement des tendons. Elle est fréquente chez la femme de 30 à 50 ans. Les causes peuvent être des mouvements répétitifs des mains, une grossesse ou une polyarthrite rhumatoïde.

Gaine tendineuse (bleu). Tendons pouce étirement musculaire. (Source d'image: www.gesundheitsinformation.de)

Lésion tendineuse

Les tendons sont formés de tissu conjonctif et dans une faible mesure, de nerfs et de vaisseaux. Ils font partie des muscles et font la connexion entre muscles et os. En cas de contractions saccadées d’un muscle, lors d’une séance de musculation par ex., ou de sursollicitation d’un tendon, celui-ci peut se déchirer partiellement ou entièrement. De même, les tendons peuvent être sectionnés lors d’une coupure ou être abîmés lors d’une fracture osseuse.

Doigt à ressaut (Source d'image: www.schulthess-klinik.ch)

Doigt à ressaut

Un doigt à ressaut (ou doigt à ressort) est provoqué par une inflammation de la gaine synoviale ou du tissu péritendineux. C’est l’une des affections resp. modifications les plus fréquentes de la main. Tous les doigts peuvent être atteints.

Pouce du skieur (Source d'image: www.ksw.ch)

Pouce du skieur

Rupture du ligament collatéral ulnaire

La rupture du ligament collatéral du pouce survient lorsque le pouce dévie trop fortement vers l’extérieur de l’articulation et que le ligament latéral interne se déchire. Les symptômes sont un gonflement de l’articulation du pouce, principalement du côté de l’index, des douleurs à la palpation, des douleurs à la flexion du pouce et une instabilité.

Syndrome du canal supinateur

Syndrome de compression nerveuse à proximité du coude dans l’avant-bras. Comme pour le tennis elbow, des douleurs à la palpation se manifestent dans la région du coude et sur la face externe de l’avant-bras. L’extension des doigts peut être moins bonne, voire être totalement impossible.

Tendons extenseurs de l’avant-bras (Source d'image: operation-pro.de)

Tennis elbow et coude du golfeur

Les sursollicitations unilatérales et répétées de l’avant-bras peuvent induire des douleurs inflammatoires typiques. Dans le cas du tennis elbow (épicondylite latérale), les douleurs viennent d’une atteinte des muscles, et plus particulièrement des tendons de l’avant-bras au niveau de leur insertion, suite à un surmenage des muscles extenseurs du poignet, tandis que dans le coude du golfeur (épicondylite médiale), c’est la partie interne de la musculature du coude qui est touchée, conséquence d’un surmenage des muscles fléchisseurs du poignet.

Rupture de ligament

La rupture de ligament est une blessure résultant de la déchirure totale ou partielle d’un ligament articulaire (rupture). Compte tenu de la complexité de l’anatomie du poignet, ces blessures restent parfois non identifiées et par conséquent non traitées.

Brûlures

Lésion des tissus provoquées par une surexposition à la chaleur, que ce soit par le biais de flammes, de vapeur, de gaz ou de liquides chauds. Il s’agit principalement de lésions de la peau et des muqueuses de la zone atteinte.

Entorse

Un accident ou une blessure, lors d’une pratique sportive par ex., peut entraîner une forte distension d’un ligament ou d’une capsule articulaire. Les zones fréquemment touchées sont le pied, le coude et le poignet. L’articulation affectée par l’entorse peut certes être encore sollicitée, mais elle est douloureuse et sa fonction souvent réduite. L’articulation enfle très fortement et il se forme un hématome.

Traumatisme des tissus mous

Les blessures par écrasement ou les brûlures peuvent endommager les tissus mous de la main – différents tissus conjonctifs, les tissus gras et tissus musculaires, de même que les petits vaisseaux et les nerfs. Les symptômes typiques sont des gonflements, des hématomes et une perte de puissance, de même que des lésions au niveau des nerfs et vaisseaux voisins.

Syndrome de Wartenberg

Il s’agit d’un syndrome de compression nerveuse, induisant, comme le syndrome du canal supinateur, un trouble de la fonction du nerf radial (nervus radialis) dans l’avant-bras. Une compression exercée sur ce nerf au-dessus du poignet, du fait par ex. du port d’une montre ou lors d’activités sollicitant le poignet, peut induire des douleurs et des troubles de la sensation sur le dos de la main, au niveau du poignet, affectant le pouce, l’index et une partie de l’annulaire.

Sources

  • www.schulthess-klinik.ch
  • www.usz.ch
  • www.ksa.ch
  • www.kssg.ch
  • www.ksw.ch
  • www.ligues-rhumatisme.ch
  • www.handexperten.com